Navarrenx

 

L'une des plus anciennes villes de la Province (dès le 1er siècle de l'ère chrétienne), dont l'histoire connut, commence sous le règne de Contulle IV. Érigée en bastide au XIlle siècle, elle vit se construire un pont que l'on peut imaginer aujourd'hui, retouché bien sûr.

Les Fortifications de Navarrenx
Les Fortifications de Navarrenx

Du lieu-dit, " le moulin de la Casterasse " dit La Mouline dont il ne reste que quelques pierres, une vue magnifique s'offre aux regards sur les arches du pont. Ce n' est qu'à l'époque du règne d'Henri d'Albret que l'on songea à fortifier Navarrenx, et les travaux semblent avoir commencé en 1538, proposées par un architecte italien. Terminées en 1546, ces fortifications donnèrent à Navarrenx la 1ère place bastionnée construite en France sur le type italien. Remarquable construction dont les vestiges confèrent à Navarrenx un charme certain. Si vous l'examinez, vous voyez qu'il y avait 2 portes, l'une vers l'Espagne, la porte Saint-Antoine, l'autre vers la France, la porte Saint Germain. Bastionnée des 6 côtés, il y avait un pont-levis dont les chaînes existent toujours. Une plate-forme à créneaux conduit à une petite tour et à une muraille percée de meurtrières. A voir aussi les bastions. Abornées mais pas détruites par les guerres de religion, ces fortifications rendirent de nombreux services jusqu'au XVIle siècle. L'église dont l'intérieur est classée, mérite aussi le détour.

L'Eglise St Germain
L'Eglise St Germain

L'Eglise St Germain : Navarrenx, lieu de culte protestant échappa à la destruction,  lorsque Charles IX envoya ses troupes pour conquérir le béarn et le ramener au catholicisme. En 1620, Louis XIII vint y rétablir le culte. En février 1790, Navarrenx est choisi comme chef- lieu du département au grand dam du district de Pau jusqu'au 29 Novembre de la même année. Pillée puis transformée en réduit défensif et saccagée, elle finit par être restaurée de 1987 à 1993, alors qu'elle fut classée monument historique en 1921 et son clocher en 1988. L'intérieur mérite une attention particulière : les voûtes sont tramées de liernes et de tiercerons, les arcs sont décorés à la base de têtes sculptées et peintes, les quatre tableaux au fond sont des reproductions de Murillo, van Dick et L. Carrache offerts par l'empereur Napoléon III et son épouse Eugénie de Montijo venus, consulter le médecin de la cité.

 

L'Arsenal : ancienne demeure des rois de navarre, elle pouvait héberger si nécessaire 500 hommes de troupe mais son véritable rôle était le stockage des armes ; des munitions et des vivres. Devenu propriété privée depuis le déclassement de la place en 1868, il a été acheté par la municipalité de Navarrenx en 1992 et restauré pour devenir le centre culturel et touristique de la cité.

Les remparts
Les remparts

La poudrière : construite en 1580 pour débarrasser les bas- côtés de l'église, elle pouvait contenir 25 000 livres de poudre. En 1890, Navarrenx procéda à la construction d'une usine électrique et d'une station de pompage d'eau au pied du gave et le château d'eau fut installé au- dessus.

 

La fontaine militaire : seul point d'eau de la place forte, à l'époque, il faut pour l'atteindre descendre 21 marches. Fermée pendant un certain temps, au prétexte d'une épidémie, elle ne fut réouverte qu'en 1989 !

 

Les casernes : il y a plusieurs casernes, celle de St Germain et celle de St Antoine, l'une d'elles est le siège du syndicat d'initiative, les autres ont été rachetées par des particuliers.

Vue sur Navarrenx

Pau Oloron Salies de Béarn Orthez
Nay Morlaàs Lestelle de Bétharram Montaner
Morlanne Navarrenx Sauveterre Mourenx