La maison béarnaise

Des habitudes de construction qui découlent de l'histoire, du climat et de la vocation agricole caractérisent la maison béarnaise. Plan rectangulaire, toit à quatre pentes, la "case" (désignation béarnaise de la maison) est faite des matériaux offerts par la nature dans la région. Les coutumes diversifient les demeures rurales en types locaux ; celles de la plaine, de Salies, du Vic-Bilh des vallées de montagne.

Maison de Salies

Maison Salies

La maison rurale traditionnelle a un toit plus pointu et plus couvrant, conservant la couleur des tuiles que l'on fabriquait avec l'argile des coteaux. Plus cachée par le toit, la façade est rythmée par des fenêtres symétriques, crépie, dissimulant les galets.

Maison de la plaine

Maison de la Plaine

C'est une vaste demeure qui attire l'oeil par la noblesse de sa façade sobrement rythmée par de nombreuses fenêtres disposées de part et d'autre de la porte d'entrée. Une double génoise sous le toit, un tympan de marbre au dessus de la porte ornent cette façade sobre. Le toit est fait de tuiles rousses, plates, et les murs de galets.

Les Matériaux

Matériaux

Galets des gaves voisins, (alignés ou disposés en fougère), pierre de taille et marbre de la montagne toute proche, pierres sèches et ardoise, boiserie en chêne ou châtaignier.. la maison béarnaise s'inscrit parfaitement dans son environnement.

Maison du Vic-Bilh

Maison du Vic-Bilh

La région proche de l'Armagnac influence cette maison, par l'adjonction d'un pignon triangulaire qui prolonge la façade au dessus de la porte d'entrée. A la différence de la maison de plaine ou de celle de Salies, seule la partie consacrée à l'habitation utilise des galets ; les communs sont dressés à partir de structures de bois hourdées en torchis (mélange d'argile et de paille).

Maison des vallées

Maison des vallées

Ici les communs se regroupent autour de la maison créant une ceinture protectrice. Un unique portail (couvert d'un petit toit) est la seule ouverture pour accéder à la cour. Les ouvertures de la maison se font rares et se situent surtout à l'étage supérieur. Le tympan de la porte, les encadrements des fenêtres sont en marbre . Les galeries de bois, qui servent de balcon et de séchoir, courent  en façade. Le toit est en ardoise.