Autonomie et Indépendence pour le Béarn

Le 25 septembre 1347, le vi-comte Gaston Fébus prête au roi l'hommage pour son comté de Foix, mais le refuse pour le Béarn qu'il affirme détenir en propre : "Je ne tiens mon pays de Béarn que de Dieu et de mon épée". Toquey si gauses www.oc-tshirt.com

Finalement, le Béarn revient à Henri IV par héritage maternel. Après son accession au trône de France, Henri IV cède à la demande du Parlement et réunit ses domaines patrimoniaux à la couronne, conformément à la tradition qui veut que le roi de France n'ait pas de domaine personnel.

En 1620, Louis XIII officialise le rattachement du Béarn à la couronne de France par l'Édit d'Octobre 1620 : Édit de Louis XIII de glorieuse mémoire du mois d'octobre 1620 par lequel il a uni le Royaume de Navarre et la souveraineté de Béarn à la couronne de France.